“PROJET AMÉLIORATION DU TAUX ACHÈVEMENT DES ADOLESCENTS DANS 20 ÉCOLES ET LYCÉES ABIDJAN ET ALENTOURS.”

Les enfants et les adolescents représentent la frange la plus fragile de la société pour deux raisons : la première vulnérabilité est liée aux métamorphoses biologiques de ces êtres qui se développent bien ou moins bien ; la deuxième vulnérabilité est induite par leur statut d’assistés : ils ne sont pas aptes à travailler pour combler la satisfaction de leurs besoins élémentaires même s’ils vivent sans cadre familial protecteur.
47 % de la population vit avec moins de 500F par jour ; le revenu de ces parents ne suffit pas à couvrir les charges de toute la famille, le transport et le petit déjeuner des élèves. Comme ventre affamé n’a point d’oreilles, selon le dicton, ces enfants affamés et privés de fournitures scolaires, abandonnent l’école et mendient dans les rues ; puis ils finissent par se rebeller contre les règles sociales et adoptent des pratiques inciviques qui se généralisent. Le langage relâché, les concepts artistiques, tout exprime cette souffrance indescriptible qui se transforme insidieusement en nouvelle norme. En effet, le nouchi, Initialement langage réservé aux enfants de la rue s’est aujourd’hui généralisé. Les hommes politiques se réfèrent parfois à ce vocabulaire. Le zouglou, musique et danse de détresse et de supplication est écouté et regardé avec amusement. Les parents et les décideurs finissent par s’habituer aux conditions de vie décrites par ces jeunes qui éprouvent des difficultés à s’adapter à la société. L’écart se creuse chaque jour entre les lettrés et les moins lettrés ; seulement 4 enfants sur 100 inscrits au CP1 arrivent en terminale (DSPS). Le ministre de l’Education Nationale, de l’Enseignement Technique et de la formation Professionnelle invite constamment les parents à s’impliquer davantage dans l’éducation de leurs enfants pour réduire les chocs relatifs aux conditions de vie en famille.
A ces chocs extérieurs et biologiques constants, il faut ajouter les déviations de l’enfant dues à ses fréquentations. Considérant les articles suivants de la déclaration Universelle des droits de l’homme :

Article 22 «  toute personne a droit à la sécurité sociale, » 

Article 23 «  toute personne a droit au travail »,

Article 24, « toute personne a droit au repos et aux loisirs, »

Article 25, «  toute personne a droit à un niveau de vie suffisant, »

Article 26  «  toute personne a droit à l’éducation »,

Article 27 «  toute personne a le droit de prendre part librement à la vie culturelle et de participer au progrès scientifique ;

l’association des Volontaires d’Ethique et Performance pour le Développement Durable (VEP-DD ) dont la mission est de promouvoir le développement durable, initie la phase pilote du PROJET DE sécurisation sociale de 20 000 adolescents du district d’Abidjan.

KIMA N'GUESSAN - DIRECTRICE


QUI SOMMES NOUS?

La présidente de l’association, Madame N’GUESSAN KIMA est Inspecteur Général de Lettres Modernes, certifiée en éthique des affaires, diplômée en master 1 politique sociale, Sous-directrice des activités socio-éducatives, au Ministère de l’Education Nationale, de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle (MENET-FP).
Les activités menées
• Etudes sur le rendement scolaire dans 12 DRENET-FP en 2017
• Campagne pour la paix à Port-Bouët en 2018
• Etudes sur le rendement scolaire dans 7 Lycées d’Abidjan en 2019

NOTRE VISION 

Elle est identique à la vision de tous les ivoiriens, telle que formulée dans la PROSPECTIVE 2040

« Côte d’Ivoire, puissance industrielle, unie dans sa diversité culturelle, démocratique et ouverte sur le monde ».

NOS MISSIONS

Promouvoir le développement durable afin de réduire l’inégalité devant les risques de la vie et assurer aux adolescents bien formés, un minimum de revenus leur permettant de vivre dans des espaces harmonieux).

AXE 1 AMELIORER L’EQUITE DU SYSTEME EDUCATIF

ODD1 : Eliminer l’extrême pauvreté et la faim chez les élèves

AXE 2 CONTRIBUER AU MAINTIEN DES ELEVES.

ODD 4 ; Améliorer la qualité de l’éducation en inculquant la résilience aux élèves

AXE 3 CONTRIBUER A L’INSERTION PROFESSIONNELLE.

ODD 11 faire en sorte que les villes et les établissements humains soient ouverts à tous, sûrs, résilients et durables

 

Objectif général

Contribuer à la protection sociale des familles, notament des adolescents.

Activités

1/ Conférences
2/ Campagnes de sensibilisation
3/ Sessions de formation
4/ Remise de prix

Objectifs spécifiques

Publication de reflexions et actions,
Proposition de suivi scolaire numérique,
Publication de CV, offre d'emplois et de bourses d'études

Résultats attendus

Le taux d’achèvement est amélioré,
Les compétences pratiques des adolescents sont accrues;
Les comportements des adolescents sont améliorés.

VEPDD-MAGAZINE

300-101   400-101   300-320   300-070   300-206   200-310   300-135   300-208   810-403   400-050   640-916   642-997   300-209   400-201   200-355   352-001   642-999   350-080   MB2-712   400-051   C2150-606   1Z0-434   1Z0-146   C2090-919   C9560-655   642-647   100-101   CQE_Exam   CSSLP